Franeker, la ville du planétarium mondialement connu

Franeker, connue pour le Planétarium, est une ville avec de larges rues et de profonds jardins. En 1290, le village de terp, Franeker, obtint ses droits de ville.

Le populaire planétarium de Eise Eisinga
Le populaire planétarium de Eise Eisinga

Dans la période entre 1492 et 1506, la vile devint la résidence du stadhouder à cause d’Albrecht de Saxe et son fils. C’est eux aussi qui veillèrent à ce que la ville reçut des douves, des murs et des portes. C’est également à cette époque que le Martenahuis (1498) fut construit. Il s’agit du meilleur stins (demeure noble fortifiée) de Franeker. Le Cammingahuis, qui héberge à présent la Friesland Bank (banque), est également un stins et date du 14e siècle.
L’église Martini (église gothique d’env. 1421) avec ses stalles et ses peintures murales montre quant à elle que Franeker était une ville riche auparavant.

L’académie
L’université, fondée en 1585 à Franeker, était initialement un cloître de Flagellants de 1468. C’était la deuxième université des Pays-Bas, après celle de Leiden qui fut érigée dix ans plus tôt.
À partir de la fin du 16e siècle, l’académie de Franeker attira beaucoup de gens importants. La Voorstraat, où il y a des maisons avec de grands jardins, en témoigne encore.

L’histoire de l’université peut se découvrir au Musée Martena. Ici se trouvent aussi les informations sur la seule femme qui suivit les cours à l’université de Franeker : Anna Maria van Schurman.
En 1811, Napoléon dégrada l’université de Franeker en athénée ce qui mena en 1843 à la fermeture des portes.

Le jeu de paume
Le Bogt Fen Guné à côté de l’ancien terrain de jeu de paume, est le plus ancien café d’étudiants de Frise. Il date déjà du 16e siècle et est actuellement un café brun.
Le jeu de paume est un sport de balle frison et une fois par an, il y a des championnats à Franeker à côté de Bogt Fen Guné. Ce championnat est appelé le PC. À cette occasion, l’on joue pour le titre de roi du jeu de paume. Les couples de joueurs jouent ici sur l’herbe sacrée de It Sjûkelan, très réputée auprès des joueurs de paume. Dans le Cammingahuis datant du 14e siècle, maintenant le musée du jeu de paume, l’on peut tout découvrir sur ce sport frison.

L’hôtel de ville
Le magnifique hôtel de ville avec ses pignons à redans et le clocher octogonal est une des fiertés de Franeker. Il a été conçu et réalisé par des maîtres locaux. Mise à part l’extérieur, l’intérieur de l’hôtel de ville aussi vaut le détour.

Le planétarium
Pour finir, il ne faut surtout pas oublier le populaire planétarium de Eise Eisinga lorsqu’on rend visite à Franeker.